Blogue

Adieu double menton!

Adieu double menton!

Cachez ce menton que je ne saurais voir!
Eh oui, plusieurs personnes sont affectées par un double menton disgracieux. Difficile à camoufler, le double menton peut devenir un élément d’inconfort pour quiconque en est affublé. L’hérédité, l’âge ou les habitudes de vie contribuent à sa formation. Ce dépôt de graisse s’installe alors insidieusement et une fois qu’il vous adopte, il est très difficile à évincer. Si la gymnastique faciale, les crèmes et le maquillage ne sont plus assez efficaces, c’est qu’il y a lieu de passer à l’action.

Jusqu’à tout récemment, la liposuccion ou la chirurgie étaient les seules alternatives, mais depuis la fin 2015 une approche non chirurgicale a vu le jour. Un traitement par injections dans la zone sous-mentonnière est maintenant disponible. En effet, Santé Canada vient d’approuver l’injection de Belkyra.

De quoi s’agit-il?

Belkyra est composé d’acide déoxycholique. On retrouve naturellement cet acide dans la circulation entéropathique, soit le travail conjoint du foie et de la vésicule biliaire pour faciliter l’élimination des graisses par l’intestin. Cet acide est un médium cytolytique, c’est-à-dire qui s’attaque à la cellule graisseuse. Il pénètre dans la cellule et la fait littéralement exploser. Ceci libère le contenu cellulaire qui se retrouve alors dans l’espace sous-cutané. Par la suite, le tout sera tout simplement traité par le foie ou éliminé par les reins. La quantité de graisse éclatée est si minime qu’elle peut s’ajouter aux acides biliaires naturels sans gêner le processus.

Belkyra reproduit donc, sur la graisse sous-mentonnière, le travail du corps humain lors de l’élimination de la graisse dans le système digestif.

À qui s’adresse ce traitement?

Belkyra agit particulièrement bien sur un double menton d’ampleur légère à modérée; double menton souvent issu d’une composante génétique, d’une prise de poids rapide ou du vieillissement. Le dépôt graisseux étant modéré, une fois éliminé, le resserrement de la peau s’effectuera jusqu’à trois mois après le traitement.

Comment procède-t-on?

  • 1-Tout d’abord, une évaluation par le médecin est importante afin de décider du traitement possible et de sa durée.
  • 2-Avant l’injection du produit, on peut appliquer une crème anesthésiante sur la région à traiter.
  • 3-La zone traitée sera par la suite nettoyée et désinfectée.
  • 4-À l’aide d’un patron auto collant, on tracera plusieurs points sous le menton afin d’indiquer les lieux d’injection.
  • 5-On compte en moyenne une vingtaine d’injections par séance, mais le nombre varie selon les patients.
  • 6-Selon la gravité du problème, de 2 à 4 séances peuvent être nécessaires à intervalle de 2 à 3 mois.

Récupération et effets secondaires

Après le traitement, il est possible de retourner à ses activités régulières en évitant cependant les sauts et activités sportives brusques. Une enflure légère à modérée de la zone traitée, une certaine sensibilité et de petites ecchymoses aux points d’injections sont les effets secondaires auxquels on peut s’attendre; ces derniers pouvant durer de 3 à 7 jours selon la sensibilité du patient.

Résultat final?

À la fin de la séquence de traitement, le résultat sera permanent, à moins d’une prise de poids conséquente ou rapide. Par la suite, on pourra au besoin compléter avec le Venus Legacy ou Venus Viva afin d’améliorer l’apparence de la peau.

Prendre rendez-vous

Commentaires

Commentaires Facebook

Article sans commentaire.

Expertise acquise.

Dr Élizabeth Morency, établie à Québec, est une pionnière de la médecine esthétique à Québec.

Traitement des rides

Solutions non chirurgicales pour hommes et femmes pour traiter les rides, rides d’expression et cicatrices.

Foire aux questions.

Des questions et des réponses qui peuvent vous guider dans votre prise de décision.