Ouvrir le regard et effacer les pattes d'oie

Les yeux sont le centre esthétique du visage

En effet, les hommes tout autant que les femmes sont attirés, tout d’abord, par le regard lorsqu’ils regardent un visage. Quoi de plus naturel alors, de vouloir lui éviter les affres du temps. Il faut bien se le dire, les yeux sont la région du visage qui accuse en premier la marque du vieillissement, la peau y étant plus fine et donc plus fragile. Que faire alors pour atténuer ses effets?


En médicoesthétique, le Botox® est utilisé principalement pour la partie supérieure des yeux, en ciblant surtout les sourcils et les pattes d’oie. La partie inférieure, soit la vallée des larmes et les cernes, est une tout autre problématique qui sera donc traitée différemment

  • Le Botox® étant un neuromodulateur qui agit sur la contraction du muscle, on l’utilise à trois endroits spécifiques dans la région périorbitale.
  • Remonter la partie supérieure de l’œil qui a tendance à s’affaisser avec l’âge. On injecte alors le Botox® au coin de la partie médiane du sourcil, ce qui ouvre le regard et lui redonne son éclat.
  • Atténuer les deux rides verticales (glabelle ou rides du lion) qui se creusent entre les deux yeux. L’injection de Botox® à cet endroit permet de détendre les muscles causant ces rides et de remonter les sourcils. Le regard en est par le fait même plus ouvert et son aspect plus relaxé.
  • Et finalement, cibler les pattes d’oies. Elles sont essentiellement des rides d’expression qui, à la longue, s’installent de façon permanente sur le visage. Encore là, le Botox® en relâchant le muscle permet au derme de reprendre sa place et d’éliminer les pattes d’oie.

Au final, le regard est détendu, l’œil est plus ouvert et les pattes d’oie ont disparu.


Certes, chaque patient est unique et une bonne évaluation préalable sera le gage d’un traitement personnalisé adéquat.


Prendre rendez-vous!