VIEILLIR EN BEAUTÉ

La beauté est un concept assez difficile à définir. Est-ce une création purement commerciale ou est-elle profondément inscrite dans nos gènes? Différents domaines de science ont tenté, tous à leur façon, de la comprendre sans en donner une définition commune. 


Par contre, ils ne peuvent nier qu’elle a toujours été présente dans la société, évoluant à travers les âges et prenant quelquefois des allures plutôt surprenantes. Ainsi, les standards de beauté auxquels la femme a dû se conformer ont, très souvent, des idéaux difficiles à atteindre. Que l’on pense à la femme corsetée prévingtième siècle, à la garçonne des années 20, à la femme X des années 50, la jeunesse, la fermeté et la peau parfaite ont toujours fait partie des standards. De nos jours, la femme est peut-être moins encarcanée par ces règles, mais il n’en reste pas moins que l’idéal de la jeunesse et de ses attributs est encore très actuel.

Alors, quoi faire devant ces modèles qui la bombardent quand son corps, lui, vieillit tout naturellement?

1. Détruire tous les miroirs et se cacher dans une boîte

2. Relativiser leur importance et choisir son propre standard de beauté selon ses convictions? Celui avec lequel elle se sent bien, avec lequel elle apprécie son âge à sa pleine valeur.

La deuxième solution est sûrement la meilleure et la plus valorisante pour l’ego. On ne peut arrêter le temps ni éliminer tous ses effets, mais par contre, on peut agir pour les éviter ou les atténuer. Les soins qui étaient, il y a peu de temps, réservés aux plus fortunés et demandant des interventions chirurgicales plutôt majeures sont maintenant accessibles grâce aux avancées scientifiques et technologiques.

À Québec, Dr Élizabeth Morency, est une pionnière en ce domaine médicoesthétique. Dans ses nombreuses années de pratique, elle a toujours proposé des soins adaptés à l’âge et aux aspirations de sa clientèle. Appliquant à chacune de ses patientes, le petit peu nécessaire pour conserver beauté et éclat naturels.

Dr Morency a amorcé sa carrière en tant que Phlébologue et fut une des premières médecins de Québec à offrir des services médicoesthétiques. Aujourd’hui, elle traite les varices selon deux techniques, soit : par injections sclérosantes ou par sclérothérapie
guidée par échographie.

Sur le plan de l’esthétique du visage, Dr Morency a suivi de nombreuses formations, tout au long de son parcours et ne cesse de se mettre à jour dans sa pratique auprès des plus réputés spécialistes mondiaux.

Elle traite les pattes d’oie, les rides, l’affaissement du visage ou du regard avec des produits de comblement ou l’injection de Botox, selon les besoins de la cliente. Sa minutie et sa connaissance de la morphologie du visage lui confèrent une expertise sans
égal.

Quant à l’apparence ou la texture de la peau, elle peut aussi conseiller un traitement de photorajeunissement.

Dr Morency a une clientèle fidèle, qui grâce à elle, accueille les étapes de la vie avec plus de sérénité.


Prendre rendez-vous!